Jean Pierre MAGGI – Le BLOG

Soutien à Eolfi, société 100% française qui se lance dans l’éolien flottant en Méditerranée

Le 1er octobre dernier, le Premier Ministre, Manuel Valls, a annoncé que quatre fermes pilotes éoliennes flottantes seraient attribuées dans le cadre de l’appel à projets « EOLFLO ». Deux d’entre elles ont déjà été désignées par Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, le 22 juillet, l’une en Bretagne et l’autre en Occitanie. Deux autres fermes pilotes éoliennes flottantes restent à choisir, dont une au moins concerne la région PACA.

Il s’agit, plus précisément, des projets de fermes pilotes situées à Faraman, au large de Fos-sur-Mer, et pour lequel deux candidats sont encore en lice :

o   EOLFI : 3 éoliennes GE-Alstom sur le flotteur SBM-IFPEN + 1 éolienne à axe vertical Nénuphar sur un flotteur DCNS

o   EDF EN : 3 éoliennes Siemens sur le (même) flotteur SBM – IFPEN.

Pour les raisons que nous exposons dans le courrier ci-dessous, cosigné avec deux autres députés de la majorité et adressé à la Ministre de l’Ecologie, nous soutenons le projet porté par Eolfi, aux dépends de celui porté par EDF.

En effet, la priorité va, selon nous, au projet qui investit et qui crée le plus d’emplois en France. Alors qu’EDF fait fabriquer ses éoliennes par Siemens (marque allemande), sur un de ses sites au Danemark (emploi danois), Eolfi produit les siennes à Saint-Nazaire. Eolfi compte également occuper le port de Fos-sur-Mer pour les opérations de montage d’éoliennes et entend faire travailler plusieurs sous-traitants entre Toulon et la région marseillaise. Sans oublier qu’Eolfi est basée en partie à Marseille.

Découvrez le courrier adressé à Ségolène Royal (1), (2) et (3)

 

Laisser un commentaire